Navigateur non pris en charge
Pour afficher correctement le site web, vous devez utiliser l'un des navigateurs suivants.AttentionVeuillez mettre à jour votre navigateur. Si vous continuez à utiliser ce navigateur, votre expérience d'achat risque de ne pas être optimale.
Toutes les informations importantes sur le nouveau label énergétique européen

Le nouveau label énergétique

Le nouveau label énergétique


Dans toute l'Union européenne, les producteurs sont tenus d'étiqueter certains appareils électriques avec le label énergétique européen officiel. Une échelle de couleurs et de lettres indique l'efficacité énergétique de l'appareil et la quantité d'énergie consommée. Ce label permet de comparer les différents appareils d'un seul coup d'œil.


À partir du 1er mars 2021, le label énergétique européen pour les machines à laver, les combinés lave-linge/sèche-linge, les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les téléviseurs et les écrans sera entièrement renouvelé. Découvrez ici ce qui change exactement et les éléments à prendre en compte lors de l'achat de l'un de ces appareils.



Qu'est-ce qui change exactement ?


À partir du 1er mars 2021, les lave-linge, combinés lave-linge/sèche-linge, lave-vaisselle, réfrigérateurs, téléviseurs et moniteurs devront porter le nouveau label énergétique dans toute l'UE.


Dans la nouvelle échelle, les classes << plus >> ne s'appliquent plus. L'échelle sera composée de lettres allant de A à G, comme à l'origine. Ce changement devrait accroître la transparence lors de l'achat de nouveaux appareils, ce qui facilitera la comparaison de l'efficacité énergétique des différents modèles. L'objectif est en outre d'encourager les constructeurs à produire des appareils encore plus performants pouvant entrer dans la classe A. Dans une prochaine phase, les labels énergétiques seront également réorganisés pour les sèche-linge, les aspirateurs, les fours et les hottes.



Pourquoi un nouveau label énergétique ?


La nouvelle classification des labels énergétiques s'explique par trois raisons.


Nouvelle échelle


La classification actuelle ne permet plus de classer de façon juste et compréhensible les appareils actuels qui sont de plus en plus efficaces sur le plan énergétique. La classification a aujourd'hui plus de 25 ans, et reflète difficilement les améliorations en matière d'efficacité énergétique, même avec l'aide des classes plus. Les nouveaux appareils ne sont pratiquement jamais classés dans les classes d'efficacité énergétique inférieure, ce qui rend l'échelle presque obsolète.


Progrès techniques


Une autre raison importante de la modification du label énergétique est que celui-ci encourage les fabricants à améliorer sans cesse leurs appareils. Après reclassement, les machines à laver, les combinés lave-linge/sèche-linge, les lave-vaisselle, les téléviseurs, les moniteurs, les réfrigérateurs et les congélateurs avec une efficacité énergétique élevée ne feront plus partie de la nouvelle classe A. Ainsi, même les appareils modernes se retrouveront dans les classes inférieures. Cela incitera les fabricants à rendre leurs appareils encore plus écoénergétiques pour que ceux-ci soient de nouveau classés A.


Transparence


Enfin, le label devrait également offrir plus de transparence lors de l'achat d'un nouvel appareil. Les classes énergétiques A+++, A++ et A+ ont été une source de confusion ces dernières années plutôt qu'une aide claire lors de l'achat d'un appareil électrique. Pour le client, la distinction exacte entre ces classes n'était pas claire. La reclassification de l'efficacité énergétique facilite la comparaison des appareils tels que les réfrigérateurs et les machines à laver. Et ceci n'est pas seulement dû à la nouvelle échelle, mais aussi au nouveau design du label lui-même.



Qu'est-ce qui change concrètement ?


Alors qu'auparavant, la classification s'étendait de A+++ à D, elle passe de A à G après reclassification de l'efficacité énergétique. La dernière classe, la classe G, est interdite pour les appareils électriques. En pratique, la classe F est donc la classe d'efficacité énergétique la plus basse. L'objectif est d'inciter les fabricants à produire des appareils encore plus efficaces sur le plan énergétique.


Les anciennes classes énergétiques ne peuvent pas être directement converties dans la nouvelle classification. Cela est dû en partie au fait que de nouvelles procédures seront mises en place pour mesurer la consommation énergétique et ainsi déterminer la classe énergétique. Grâce à ces nouvelles procédures, les valeurs affichées devraient correspondre autant que possible à la consommation réelle. Par exemple, pour les combinés lave-linge/sèche-linge, le calcul de la consommation énergétique fera la différence entre la consommation pour le lavage et la consommation pour le lavage et le séchage. Un appareil peut ainsi être classé dans deux classes d'efficacité énergétique différentes.


Outre la classification énergie, le design du label énergétique sera également revu en profondeur. Un code QR permet, par exemple, d'obtenir avant l'achat des informations précises sur chaque appareil dans la base de données européenne EPREL (European Product Database for Energy Labelling). Le label portera des informations générales telles que la classe d'efficacité énergétique, le code QR, le nom et la marque de l'appareil et la consommation électrique en kWh par an. Vous trouverez également des informations complémentaires sur l'appareil en fonction du type d'appareil, comme la consommation d'eau ou le volume de l'appareil.

Le nouveau label énergétique ne vous est toujours pas complètement clair ? Pas de soucis, car cette vidéo éclaircira tout. Vous lirez facilement le nouveau label énergétique, vous ferez le bon choix et vous économiserez ainsi de l'énergie et de l'argent !

Quelles sont les nouvelles directives pour la fabrication d'appareils écologiques ?


L'introduction du nouveau label énergétique s'accompagne de nouvelles directives pour la fabrication d'appareils écologiques. Les appareils doivent être conçus de manière à ce que leur production, leur utilisation et leur mise au rebut aient le moins d'impact possible sur l'environnement. Ce sont surtout les directives concernant l'utilisation efficace des matières premières qui sont importantes. Les directives précisent, entre autres, ce qui suit :


  • Quelles pièces de rechange doivent être disponibles et pendant combien de temps
  • La rapidité avec laquelle les pièces de rechange doivent être livrées
  • Comment changer les pièces de rechange
  • La réglementation de l'accès aux informations concernant la réparation pour les spécialistes


L'objectif de ces directives est que les nouveaux gros appareils électriques puissent être utilisés le plus longtemps possible et qu'ils puissent également être facilement réparés. Outre une utilisation efficace des matières premières, la réglementation régit également la facilité d'utilisation et la conception des modes d'emploi.

Pour quels appareils le label est-il obligatoire ?


Le nouveau label énergétique s'appliquera aux machines à laver, aux lave-linge, aux combinés lave-vaisselle/sèche-linge, aux réfrigérateurs, aux téléviseurs et aux écrans à partir du 1er mars 2021. Les sèche-linge, les hottes, les fours et les aspirateurs suivront dans une phase suivante. Vous trouverez ci-dessous les principales différences entre les appareils.


Machines à laver


  • puissance nominale pour le programme << ÉCO 40-60 >>
  • durée du programme << ÉCO 40-60 >>
  • consommation d'eau par cycle
  • classe d'efficacité d'essorage
  • niveau de bruit/émissions de bruit pendant l'essorage


Combinés lave-linge/sèche-linge


  • puissance nominale
  • durée du programme
  • Consommation d'eau par cycle
  • classe d'efficacité d'essorage
  • niveau de bruit/émissions de bruit pendant l'essorage
  • Les combinés lave-linge/sèche-linge sont des appareils qui lavent le linge et le sèchent. Ces appareils sont classés de la même manière que les machines à laver. Toutefois, la différence réside dans le fait que les valeurs sont calculées séparément pour la fonction de lavage et pour la fonction combinée de lavage et de séchage. Cela signifie qu'un appareil peut appartenir à deux classes d'énergie différentes


Lave-vaisselle


  • classe d'efficacité d'énergie
  • consommation énergétique du programme ÉCO pour 100 cycles
  • nombre de couverts
  • consommation d'eau
  • durée du programme
  • émissions de bruits d'air


Réfrigérateurs et congélateurs


  • classe d'efficacité énergétique
  • consommation énergétique annuelle en kWh
  • volume du congélateur et du réfrigérateur
  • émissions de bruits d'air


Frigos à vins


  • classe d'efficacité énergétique
  • consommation énergétique annuelle
  • capacité de l'appareil (nombre de bouteilles)
  • émissions de bruits d'air


Télévisions et moniteurs


  • classe d'efficacité énergétique
  • consommation énergétique en fonctionnement
  • consommation énergétique en fonctionnement pour l'affichage d'images HDR
  • taille de l'écran (diagonale) et résolution (pixels)